• English
  •  

    Comment bien choisir son panneau temporaire ? 

    La réglementation 

    L’implantation d’un panneau de signalisation temporaire est encadrée par l’arrêté du 20 octobre 2008 relatif à l’attestation de conformité et aux règles de mise en service. Tous les panneaux tempo doivent avoir la certification NF et la certification complémentaire CE. C’est la norme XP P 98-540 qui détermine les différents types de panneaux de signalisation tempo. Il existe six grandes catégories de panneaux de chantier. 

    • Les panneaux de type AK 
    • Les panneaux de type KM 
    • Les panneaux de type K2 
    • Les panneaux de type K8 
    • Les panneaux de type KC 
    • Les panneaux de type KD 

    La signalisation temporaire

    La signalisation temporaire permet de protéger tous les usagers de la route comme les automobilistes, les piétons et cyclistes. La signalisation de chantier permet d’assurer la sécurité des utilisateurs. C’est aussi un outil de prévention. En effet, la signalisation tempo annonce un danger lié à des travaux ou à une zone temporairement dangereuse. 

    Les panneaux temporaires permettent de communiquer sur trois types de signalisation.

    1. La signalisation de danger : exemple un objet sur la chaussée. 
    2. La signalisation d’indication : exemple une déviation routière à cause d’un chantier
    3. La signalisation de prescription : exemple un obligation de tourner à droite à cause d’un accident.  

    Lorsqu’il est question de signalisation temporaire, le code de la route français, reconnaît les catégories suivantes : 

    La signalisation de chantier 

    Le code de la route encadre la mise en place des équipements de signalisation temporaire. Pour que votre balisage temporaire soit conforme, vous devez respecter les règles suivantes. 

    • Pour que les piétons puissent circuler en toute sécurité. Il faut laisser un passage de 1,40 m sur le trottoir (ou la chaussée).
    • Dans certains cas, la mise en place d’un une voie piétonne de 0,90 m est acceptée. 

    Pour baliser votre chantier, vous pouvez utiliser les équipements temporaires suivants.

    • Les équipements de signalisation temporaire d’approche. Le panneau tempo d’approche s’implante sur l’accotement. Il permet d’annoncer une zone de chantier. Les panneaux d’approches sont de type AK ou BK. 
    • Les équipements tempo de signalisation de position. Le panneau temporaire de position délimite une zone de chantier. Il rend un chantier plus voyant et permet à un automobiliste d’adapter sa conduite. 
    • Et enfin, les équipements de signalisation tempo de fin de prescription. Un panneau de fin de chantier permet de délimiter un chantier. 

    Les différentes classes 

    Les Gammes

    Triangle

    Rond

    Carré

    Petite

    700mm

    650mm

    500mm

    Normale

    1000mm

    850mm

    700mm

    • En agglomération, la distance entre les panneaux temporaires doit être de 10 mètres.
    • Et la hauteur sous-panneau doit être comprise entre 1 mètre et 2,50 mètres. Si le panneau temporaire est fixé sur support posé au sol, la hauteur sous-panneau doit être de 0,50 m. 

    Les Gamme

    Triangle 

    Rond 

    Carré

    Normale

    1000mm

    850mm

    700mm

    Grande

    1250mm

    1050mm

    900mm

    • Hors agglomération sur route bidirectionnelle, la distante entre les panneaux de chantier doit faire 100 mètres.
    • Et la hauteur sous panneau doit faire 2,50 mères. Lorsque le panneau est posé au sol, la hauteur sous-panneau peut faire 0,50 m. 

    Les Gamme

    Triangle

    Rond

    Carré

    Grande

    1250mm

    1050mm

    900mm

    Très Grande 

    1500mm

    1250mm

    1050mm

    • Sur une autoroute ou une route à chaussées séparées, la distante entre les panneaux tempo doit faire 200 mètres. 
    • La hauteur sous-panneau doit elle aussi être de 2,50 mètres.

    Les classes de rétroréflexion des panneaux temporaires 

    Tous les signaux temporaires sont rétro-réfléchissants. Toutefois, selon l’emplacement du panneau, certaines classes de rétro-réflexion sont imposées, ou conseillées. 

    • De nuit, le panneau temporaire doit être de classe 2 ou doté de feux de balisage et d’alerte. Lorsqu’il est implanté devant un chantier qui est implanté hors agglomération.
    • Les panneaux de position doivent être de classe 2 lorsqu’ils sont utilisés pour le balisage d’un chantier la nuit.
    • Lorsqu’un chantier se situe hors agglomération sur autoroutes et sur routes à chaussée séparées. Tous les signaux temporaires doivent être de classe 2. De nuit, un panneau de danger (type AK ) doit être doté de 3 feux de balisage. Notre panneau Triflash est une solution idéale et adaptée à ce type de situation.

    Vous voulez en savoir plus sur la rétroréflexion ? Consultez notre article de blog dédié à la rétroréflexion des panneaux de signalisation routière

    Le panneau temporaire Triflash

    Panneau triflash tempo AK

    Panneau triflash tempo AK

    Le panneau triflash permet d’avertir les usagers en cas d’intervention sur la chaussée. Notre panneau de signalisation triflash est doté de trois triangles lumineux. Il est disponible dans plusieurs gammes et plusieurs tailles. Il possède une batterie rechargeable, intégré ou externe, avec une autonomie qui s’adapte à vos besoins. Nous vous proposons trois modes différents : 

    • Le mode éteint : le panneau ne clignote pas. 
    • Le mode jour : le panneau clignote en continue (jour et nuit).  
    • Et le mode nuit : le panneau triflash clignote quand il fait nuit.

    Nous proposons aussi un panneau triflash pour véhicule. Ce modèle est composé de deux triflashs double face.

    Triflash véhicule

    Triflash pour véhicule 

    Le déclenchement des triflashs peut se faire depuis l’habitacle à l’aide d’un interrupteur. Et l’alimentation du panneau se fait via la batterie du véhicule. 

    Selon la loi, l’utilisation d’un triangle lumineux est obligatoire pour les véhicule mobile professionnel intervenant sur la chaussée ouverte à la circulation. Cette réglementation est régie par les articles 122C et 131C relatif  la signalisation routière.